La Voix de l’Ain08/01/2021

Simplifier la vie des petits patrons


Cet informaticien a conçu une application pour tablette comme un bureau mobile, accompagnant l'entrepreneur partout, y compris sur les chantiers.

Plombier, électricien, menuisier, terrassier, etc. les artisans ont encore rarement le réflexe d'utiliser l'outil multimédia lorsqu'ils sont en visite de clientèle, pour établir un devis, une facture, réaliser un plan, etc. Informaticien et citoyen de Saint-Julien-sur-Veyle, Pascal Damiani a justement créé une application destinée à simplifier la vie de ces professionnels, ainsi que de tous les patrons de très petite entreprise. Digitrame est le nom de son outil, véritable couteau suisse moderne. Utilisable sur une tablette, Ipad notamment, cette « appli » disponible sur l'AppStore permet de gérer son entreprise tout en se déplaçant chez les clients, sur les chantiers. « Elle fonctionne hors connexion à un réseau téléphonique mobile aussi bien que connectée », précise son inventeur. C'est la force de son service, dont l'idée lui a été inspirée au cours d'une discussion avec le chauffagiste venu réparer sa chaudière à son domicile.

« Il m'a dit que l'informatique était un souci pour lui, contraint qu'il était de faire l'admi-nistration de sa société après ses chantiers, pro-longeant ses journées de travail jusqu'à parfois tard dans la soirée ».

Gestion des stocks, suivi des impayés, relance de clients suite à l'envoi de devis, commande de pièces ou fournitures, etc, l'entrepreneur peut facilement administrer son « business » entre deux rendez-vous. assis au volant de son véhicule utilitaire, sa tablette en main.

Avec Digitrame, Pascal Damiani concrétise une ambition qui le titillait depuis plusieurs années: devenir son propre patron. La restructuration de la société parisienne avec laquelle il a collaboré pendant 25 ans dans le développement de solu-tions internes, lui a donné l'opportunité d'amor-cer un tournant dans sa carrière. À 49 ans, marié sans enfant, ce Dombiste a donc installé sa « start-up », officiellement créée en novembre dernier, dans sa maison à Saint-Julien-sur-Veyle. Il avait la matière première, l'intelligence et la compétence en informatique - et l'idée du service à vendre, restait à Pascal à investir dans la mise en forme de son application et dans la communication. Il a démarré son entreprise avec une mise de fonds de 15000 euros. L'essentiel de ce budget a été consacré à la réalisation d'une in-terface graphique, d'un site Internet, de dépliants promotionnels, et à l'achat de quelques tablettes pour proposer à plusieurs clients potentiels de tester l'application. Ce qui a été fait avec succès. L'informaticien ayant peaufiné et amélioré son outil en tenant compte des remarques et conseils de œs « cobayes ». C'est ainsi qu'il a complété Digitrame avec un GPS permettant à l'utilisateur de calculer le coût horaire de ses déplacements professionnels, et ce, en temps réel. Lancé dans la commercialisation de son produit soit par abonnement mensuel (à 40€, soit par un abonnement annuel (420 €) incluant une assistance - Pascal Damiani doit s'adapter aux contraintes de la crise sanitaire. « Je ne peux pas faire de démonstrations chez des fournisseurs de matériels informatiques, comme je l'avais prévu. Pour le moment, je dois essayer de me faire connaître sur Internet, via les réseaux sociaux, et grâce au bouche-à-oreille ». En faisant gagner du temps à ses clients, l'informaticien leur fera aussi gagner de l'argent. Un argument de poids pour les convaincre d'inclure Digitrame dans leur boîte à outils.

#PhilippeCornaton